La chasse de têtes, une solution à envisager en situation de pénurie de main-d’œuvre?

LA PÉNURIE D’EMPLOI EST-ELLE RÉELLE?

« Pour les deux premiers trimestres de 2017, le taux de postes vacants s’est élevé à 2,8 % au Québec, un niveau jamais vu depuis que la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante cumule des données, en 2004. Au dernier trimestre, on comptait 78 600 emplois vacants depuis plus de quatre mois au Québec ».

DES EXEMPLES DE SOLUTIONS À COURT TERME QUI ONT PEU D’EFFETS

L’embauche des étudiants durant la période saisonnière
Cela permet en partie de pourvoir le poste vacant pour la période saisonnière et à temps partiel durant les études selon la disponibilité de l’étudiant.

L’embauche des étudiants finissants du milieu et étudiants finissants étrangers
C’est une solution envisageable pour le moyen terme pour des postes vacants qui ne demandent pas ou très peu d’expérience.

Les stages en milieu de travail
C’est une stratégie utilisée par exemple par les établissements de santé et des services sociaux pour préparer la relève.

Le recrutement international
C’est une solution adéquate pour le moyen terme ou long terme, mais elle demande beaucoup de temps, d’investissements et d’énergie.

La réorganisation du travail et la dotation à l’interne
Une solution efficace pourvu que le personnel soit préparé au changement et demeure mobilisé. Pour la dotation interne, c’est une très bonne solution si la personne promue rencontre le profil recherché. Mais cette solution a ses limites lorsque l’organisation veut innover en lançant de nouveaux produits ou renouveler son expertise.

L’innovation technologique
Cela prend des investissements considérables et des spécialistes pour l’entretien et la programmation. Encore ici, les spécialistes expérimentés sont difficiles à trouver et les affichages ne suffisent pas pour les recruter.

Retarder les départs à la retraite
Retarder les départs à la retraite peut amener plusieurs défis de taille. Il est difficile de faire dévier les employés fidèles de leur planification de retraite bien méritée, de leurs rêves, etc.

En résumé, il existe toute une panoplie de moyens peu efficaces à court terme et qui coûtent très cher aux entreprises. Quelques-unes des solutions énoncées ci-haut peuvent porter ses fruits à moyen terme, mais le risque est plus élevé et les actions sont dispendieuses.

2018-02-02T16:50:32+00:00 2 février 2018|Démystifier la chasse de tête|